Fête du sel

FÊTE DU SEL



En 1997, coïncidant avec les 300 ans du grenier à sel, la Fête du sel a vu le jour pour remémorer les origines de la pêche et de la salaison, les liens de tout un village avec la mer, et pour transmettre ce monde aux générations futures. En 2016, la Generalitat de Catalunya déclara cette fête Patrimoine festif de Catalogne. En 2017, 20 ans après, le grenier à sel est devenu Musée de l’Escala, grâce à l’initiative citoyenne.

La Fête du sel a lieu sur la plage du vieux port de l’Escala, le troisième samedi de septembre, aux environs de l’équinoxe d’automne, lorsque la saison de la pêche sardinière s’achevait, les familles de pêcheurs qui campaient sur d’autres plages de la côte revenaient et les préparatifs des vendanges commençaient.

La fête montre les principaux éléments de la vie quotidienne des familles de pêcheurs de l’Escala, les différents métiers, les danses, les chansons et la cuisine. Les festivités commencent à 17 h. Plus de deux cents personnes, de tous âges, représentent 27 métiers marins, portant les vêtements traditionnels du début du XXe siècle. La fête sera à son comble à l’arrivée du bateau chargé de sel et la danse du dragon (Ball del Drac). La fête s’achève à 21 h lorsque les lumières s’éteignent et laissent place aux embarcations aux voiles éclairées en signe de bonne pêche, un des moments les plus émouvants.

Au fil des ans, la musique est devenue un élément incontournable de la fête qui commence par un concert du chœur Indika et s’achève sur un bal populaire. La musique populaire est également mise à l’honneur comme les habaneras, les chansons de taverne ou encore les chansons de jeux d’enfants.

La musique est devenue si importante, qu’elle s’est faite l’écho de la récupération de la mémoire orale de la Fête du sel, candidate au Patrimoine immatériel de l’humanité, de l’UNESCO.